Première rentrée

Je suis lancée sur l’école, je continue!

J’y reviendrai (peut-être) (ou pas) mais je me suis BEAUCOUP posé la question de la scolarisation de mon fils. Pour des raisons très variées, allant du manque d’espace à cette notion d’apprentissages autonomes (je fais du teasing pour un prochain article, vous le sentez, là?).

J’ai effectué son inscription la boule au ventre, j’ai douté, douté encore, et puis le jour J est arrivé.

Tout ce que je peux dire, après quatre matinées d’école (!), c’est que mon Poo a l’air heureux d’y aller et surtout, surtout, je crois qu’il apprécie énormément ce lieu à lui. Il parle de « SON école » avec un sérieux touchant. Et je me faisais la réflexion cet après-midi, en le regardant se balader dans la forêt (ben oui, l’après-midi, je compense le bitume du matin!) qu’en seulement quatre matinées, mon regard sur lui avait changé. Parce qu’il a son monde à lui justement, il a grandit d’un coup, je ne le regarde plus de la même façon. Et c’est plutôt agréable.

 

First

Comme pour tout, il faut un début, un premier, un départ. Un point vers lequel se retourner, se dire: « C’est là que tout a commencer ». Alors voilà, le voilà.

Je ne sais pas ce que ça va donner, où ça va me mener, si j’arriverai à m’y tenir, si Vous me lirez… Mais j’ai envie d’écrire, de partager.

Pas sûre encore de ce dont je vais parler, mais je souhaite ce blog léger, pétillant et spontané (dit la fille qui a déjà réécrit chaque phrase 4 ou 5 fois).

A voir.